Prise de profits : fois 3 en 6 mois

On voit beaucoup de blogeurs et de youtubeurs parler de la crise et des marchés boursiers et dispenser des conseils à tout va, souvent pour faire la promotion ou pour proposer la vente de « formations » ou de conseils payants.

La raison pour laquelle je prends la grande majorité des conseils trouvés sur ne Net avec beaucoup de précaution, c’est qu’en général, les conseillers ne sont pas les payeurs et qu’ils ne démontrent pas qu’ils s’appliquent à eux mêmes les stratégies qu’ils préconisent avec beaucoup d’assurance.

Il y en a quelques-uns qui présentent des résultats mais sans jamais révéler l’intégralité de leur portefeuille, si bien qu’on se doute qu’ils nous montrent leurs paris gagnants en se gardant bien de nous présenter leurs pertes. D’autres encore montrent leur portefeuille mais quand on y regarde de près, on s’aperçoit qu’ils spéculent avec de trop petits montants pour que ce soit significatif ou reproductible, notamment parce qu’ils misent sur des actions des seconds marchés dont les volumes d’échange sont très limités,  de sorte que, oui, ils montrent des profits et de jolis multiples mais ce n’est pas véritablement reproductible sauf à condition de placer des mises ridiculement faibles.

Ce type d’exemple fleurit sur le Web comme par exemple ici où l’on découvre que le « conseiller », vendeur d’une formation bien sûr, spécule avec 1.036 USD. HA HA HA. Ce n’est franchement pas sérieux ni crédible et j’ai bien ri en l’écoutant tenter laborieusement de paraitre intelligent quand il commente ici des graphiques qu’il ne comprend manifestement pas, expliquant ici que les banques européennes auraient acheté des dollars pour prêter des euros. Ben non : si elles ont emprunté des dollars, c’était pour prêter … des dollars … On sent que le garçon ne maîtrise pas bien son sujet mais qu’il a parcouru le Net ici ou là pour y puiser des infos qu’il tente de présenter maladroitement comme ses propres analyses.

Pour ce qui me concerne, j’ai pris le parti de présenter ma propre stratégie en toute transparence et j’ai expliqué dès le mois d’avril 2018 que j’étais totalement sorti du marché actions pour ne conserver que du cash en USD dont une partie investie en obligations 10 ans US. En outre, je ne fais la promotion d’aucun service payant, on est ici ensemble simplement pour le plaisir.

Surtout, j’ai expliqué dès le 30 avril 2018 que j’avais parié sur la baisse des cours de BNP, DEUTSCHE BANK et SOCIETE GENERALE et j’ai expliqué en détail dans cet article quelles positions j’avais prises et comment ça fonctionnait.

Chacun peut donc facilement se faire une opinion à partir de ce que j’ai annoncé, présenté et exposé en toute transparence depuis que j’ai pris mes positions.

Je n’ai pas bougé et je n’ai fait aucun mouvement dans l’intervalle.

Le dollar évolue dans le bon sens conformément à mes prévisions, ce qui m’est favorable, et puisque j’avais pris le pari que les banques prendraient une grosse claque autour de la période des élections mid-term USA, je n’avais pas de raison de bouger, ce que j’ai donc fait.

Bilan : j’ai débouclé mes positions mardi soir en liquidant mes PUT sur les 3 banques, en engrangeant au passage 461.060 € y compris ma mise de départ de 150 k€ prise en 3 Puts de 50 k€ sur chacune de ces 3 banques, le 30 avril 2018.

En à peine 6 mois, avec un seul et unique pari (3 PUT pour répartir le risque et tenter de me prémunir d’un cas exceptionnel du type fusion ou augmentation de capital), j’ai triplé ma mise et réalisé 311.060 € de profits. C’est simple et efficace et je reste convaincu que c’est la seule bonne manière de trader.

Acquérir une conviction forte sur un nombre limité de titres, en faire une analyse détaillée, prendre le pari en se fixant un objectif et une échéance et puis partir à la pêche en attendant que le scénario se réalise. Inutile de gesticuler et de passer ses journées à acheter et revendre, ce qui est coûteux, dangereux, stressant et … quasi tout le temps perdant à terme.

Bien évidemment, j’ai continuellement suivi l’évolution des cours mais même quand ces derniers sont remontés, je suis resté calme parce que ma conviction n’avait pas changée.

La raison pour laquelle je suis sorti hier est que je m’étais fixé comme objectif de faire x3, ce qui est déjà formidable à mon goût, et qui avait d’ailleurs suscité une réaction très dubitative de la part de mon banquier (on comprend pourquoi ;-)) quand je lui avais expliqué pourquoi je prenais un tel pari et combien j’espérais gagner, au risque il est vrai de perdre l’intégralité de ma mise, ce dont il a tenté de me dissuader.

Je précise que je n’ai pas changé d’opinion. Je pense que les banques européennes vont continuer de baisser, mais comme je l’ai dit, j’avais un objectif et je m’y suis tenu sachant par ailleurs que l’échéance de mes PUT était à mi-décembre et que souvent, à vouloir trop gagner, on finit par perdre. En outre, et comme si les marchés avaient voulu me conforter dans mon choix, les cours sont remontés dès le lendemain mercredi 30/10/2018.

Comme je le disais au début de cet article, il me semble que seules les positions prises par des blogeurs qui affichent la totalité de leurs paris, pris sur des titres sur lesquels les volumes sont significatifs, présentent un intérêt et permettent de se faire une opinion sur la pertinence et la sincérité de leurs prises de positions pour éventuellement suivre et reproduire leurs choix si l’on partage leurs convictions.

Ceux qui m’auront suivi en avril dernier ne doivent pas être mécontents de ce choix à l’approche de Noël. En tous les cas, moi ça me convient. Je vais rester 100% cash USD dont environ 30% en obligations 10 ans USA jusqu’aux élections mid-term.

Après ces élections, et après seulement, je réfléchirais à reprendre des positions, probablement sur les GAFAM car j’anticipe un possible dernier rally haussier de fin d’année mais même si ça me semble hautement probable, je ne prendrais pas de risques tant que les élections US ne seront pas passées.

Je pense aussi que s’il ne casse pas 1,13 à la baisse, le cours de l’Euro devrait remonter vers 1,20 avant le grand saut (son explosion) dans le courant de l’année prochaine et si la remontée se confirme, alors je prendrai un pari contre l’Euro dont je vous exposerai la mécanique en temps utiles.

Ci-dessous les graphiques (Yahoo) des cours des 3 banques en objet de mes paris sur la période concernée :

 

 

 

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :