Ce qui se passe aux USA et dans les médias mainstream est hallucinant !

Que l’on aime Trump, qu’on le déteste ou qu’on s’en foute comme de sa première chemise, force est de constater que les démocrates américains ont totalement pété les plombs et qu’ils sont prêts à tout -absolument tout- pour tenter d’empêcher le 45° président des USA d’exercer normalement le mandat qui lui a été confié par le peuple.

Entre les histoires délirantes créées de toutes pièces pour tenter de démontrer une imaginaire collusion avec la Russie, les écoutes illégales, les fausses preuves commandées par Obama et les Clinton à des officines crapuleuses avec la complicité du FBI, rien n’est épargné à Trump, et il faut reconnaître que le type fait preuve d’une maîtrise et d’un sang froid qui forcent le respect malgré son style il est vrai assez peu commun.

Personnellement, j’étais convaincu qu’il serait assassiné avant le terme de sa première année de présidence. Perdu. Et bravo à lui d’être toujours en poste et encore en vie, j’imagine que ça ne doit pas être simple tous les jours quand on pense que les démocrates ont placé des femmes et des hommes à eux aux postes clefs d’institutions tels que CIA, FBI etc. … et quand on sait qu’ils sont prêts à tout.

La dernière manoeuvre en date atteint des sommets inégalés dans le ridicule. Les types (démocrates) n’ont rien trouvé de mieux que d’aller chercher une pleureuse illuminée qui prétend que Brett Kavanaugh, un juge que Trump veut nommer à la Cour Suprême, la plus haute Autorité des USA, l’aurait harcelée sexuellement … il y a 36 ans !

Ford

Les démocrates veulent à tout prix empêcher Trump de faire basculer la Cour Suprême vers une majorité républicaine, ce qui sera le cas une fois que Kavanaugh aura été nommé, étant ici rappelé que les juges de la Cour Suprême sont nommés à vie.

La nénette, une certaine Christine Blasey Ford, est venue pleurer devant une commission d’enquête qu’il a fallu créer sous la pression des démocrates et des médias, pour raconter son histoire délirante, laquelle a tout de même permis aux démocrates d’obtenir que le vote et la nommination de Kavanaugh soient reportés.

En avant la fanfarre, vas-y que toute la presse s’y met, et en route pour des auditions à grand spectacle desquelles il ressort finalement que :

  • elle ne se souvient pas exactement où et quand ça se serait passé ;
  • elle n’a jamais porté plainte depuis 36 ans ;
  • des personnes censées avoir été présentes à cette époque démentent et réfutent ses histoires ;
  • elle a repoussé l’audition à plusieurs reprises, allant jusqu’à affirmer qu’elle avait peur de l’avion et qu’elle viendrait en voiture. Elle est finalement venu en avion et il s’avère après enquête qu’elle prend l’avion régulièrement, y compris pour aller en vacances ;

En France, comme d’habitude, nos médias de tous bords n’ont pas commencé à entendre parler de l’histoire qu’ils avaient déjà condamndé Kavanaugh et qu’aucun doute n’était permis.

Bilan des courses, le procureur Rachel Mitchell a déclaré après avoir auditionné l’autre illuminée que le dossier était vide. Oui, vide. Rien. Nada.

In a memorandum to Republican senators, Rachel Mitchell says a « reasonable prosecutor » would not bring a case against Brett Kavanaugh based on Christine Blasey Ford’s sexual assault allegation given the evidence presented to the Judiciary Committee.

But Mitchell, the sex crimes prosecutor hired by Senate Judiciary Committee Republicans who questioned Ford last Thursday, also notes, « A Senate confirmation hearing is not a trial, especially not a prosecution. »
Mitchell cites inconsistencies in Ford’s statements to the committee, The Washington Post, and her therapist about the alleged assault, which Ford alleges took place when she and Kavanaugh were in high school.

Ce à quoi on assiste est tout bonnement délirant, tant du point de vue de ce qui se passe aux USA où les démocrates jouent leur va-tout dans des conditions qui dépassent l’entendement, avec la complicité des CNN et NY Times, qu’en France et en Europe où nos médias nous enfument et nous présentent une situation totalement fausse et biaisée de la réalité, occultant la majeure partie des informations disculpant Kavanaugh et donc Trump. Ces mêmes médias qui ne cessent de critiquer Poutine pour ses manipulations de la presse, des réseaux sociaux etc. …,  ce qui est sûrement vrai, mais incontestablement de bonne guerre et en tous les cas pas exclusif à la Russie.

Il est urgent de cesser de lire et de croire ce que racontent nos médias pourris.

Plus que jamais, je pense que le mandat de Trump est crucial pour les USA. Soit le mec parvient à se maintenir en poste et à conserver la majorité lors des prochaines mid-term qui auront lieu dans 5 semaines, et alors il mettra toute cette vermine démocrate hors d’état de nuire, soit il tombera (empêchement, assassinat, etc. …) et le pays retournera aux mains de voyous et brigands dotés des plus puissants moyens matériels, technologiques et financiers au monde, sachant qu’ils ne reculeront devant rien pour assoir leur domination.

Obama avec son look sympa, il dansait bien les claquettes, il faisait attention à toujours faire preuve de galanterie mais ceux qui se sont laissés berner par cette poudre aux yeux en sont pour leurs frais et devraient apprendre à faire preuvre de davantage de prudence et d’objectivité. Tout charmeur qu’il ait été, jamais les USA n’ont été plus en guerre que sous Obama, tout séducteur et galant qu’il soit, il a continué d’autoriser la torture, et on s’aperçoit qu’avec ses compères démocrates, ils ont détourné le pouvoir qui leur avait été confié, usé de moyens illégaux, triché, trompé, menti … tué peut-être aussi ? … pour le seul bénéfice de leurs intérêts personnels.

Je n’écris pas que Trump est parfait, mais chacun peut constater que son action est positive pour les USA. Il négocie dur et ferme dans l’intérêt de son pays, et de son pays d’abord. C’est justement ce pourquoi les américains l’ont élus et c’est sans doute ce qu’on aimerait que nos présidents aient fait ou fassent. C’est en tous les cas mon avis et je pense que les USA sont en passe de renforcer leur pouvoir et leur domination comme jamais, raison pour laquelle j’ai placé tous mes actifs liquides en dollars US et en bonds du trésor US 10 ans.

En outre, Trump fait preuve d’un sang-froid et d’un remarquable sens de la stratégie. Là encore, personne n’en parle dans nos médias, il vient tout juste d’autoriser la déclassification de documents prétenduments secret-défense qui sont explosifs et qui vont sans aucun doute montrer à quel point les crapules démocrates sont allés loin pour tenter de lui voler l’élection à la présidence américaine. Le timing est parfait et les démocrates hurlent à cor et à cri car ils savent parfaitement ce qui en ressortira : leurs fautes, trucages et agissements coupables.

Nos médias nous ont aussi raconté que Trump avait viré McCabe, le n°2 du FBI, afin de l’empêcher d’enquêter sur lui. Mais ont-ils expliqué que c’était en fait parce qu’il était avéré qu’il avait monté un dossier totalement faux sur le demande de Clinton pour tenter d’empêcher Trump d’être élu puis encuite pour le faire tomber ?

L’Internet a créé un biais chez nous toutes et tous. Nous avons tendance à penser que l’information circule et que nous y avons accès. Elle est filtrée et manipulée de concert par des médias complices et il faut faire l’effort d’aller la chercher et de vérifier ce qu’il e est vraimet quand c’est possible. Imaginez que si ces informations sont simples à trouver sur les sites US et que nos médias nous enfument malgré tout, alors qu’en est-il des informations quon nous dispense sur des pays et des régions à propos desquelles il est impossible de distinguer le vrai du faux !

Aux USA, une lutte terrible fait rage. Quelle qu’en sera l’issue, elle est proche. Si Trump arrive jusqu’aux mid-term et qu’il en sort vainqueur, les procès et les enquêtes vont pleuvoir sur les démocrates et j’aimerais vraiment qu’il en soit ainsi.

Le mois qui vient s’annonce passionnant et ce qui se joue en ce moment à Washington marquera quoiqu’il arrive un tournant décisif dans l’histoire des USA. … Et probablement donc du monde dans lequel nous vivons … Je n’ai pas la naïveté de penser que Trump est un saint, ni un libérateur ou un bienfaiteur de l’humanité, mais je suis convaincu qu’il vaut mieux un Trump fantasque qu’un Obama tiré à 4 épingles et propre sur lui, mais malhonnnête et sans scrupules.

Et pendant ce temps, pendant que l’avenir du monde se joue, le petit Macron fait des selfies et toute la France polémique sur le choix des prénoms et sur le burquini. …

 

 

Laisser un commentaire

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :