Echec d’Ariane espace et limitation de vitesse à 80km/h, même combat

Ce week-end, notre grand et beau pays va encore dépenser quelques millions supplémentaires d’un argent qu’il n’a pas pour remplacer plus de 20.000 panneaux de signalisation dans le but de limiter encore la vitesse des automobilistes à 80 km/h plutôt que 90km/h avant.

On peut légitimement s’interroger sur la pertinence et l’efficacité d’un tel choix que le gouvernement a pris contre l’avis d’une très large majorité des français et malgré l’absence totale de démonstration de son efficacité. J’ai d’ailleurs bien aimé le billet d’Eric Zemmour sur le sujet.

Mais après tout, si les politiciens tenaient compte de l’avis des gens qui les ont élus, ont le saurait. Et puis, à défaut de sauver des vies, cette mesure aura au moins la vertu de faire rentrer davantage d’argent dans les caisses d’un Etat qui dépense sans compter et imprimer toujours plus de monnaie dont il dilue ce faisant la valeur, ce qui revient à plumer les épargnants. En 2017, les infernaux radars automatiques ont pourtant déjà rapporté la modique somme de 2 milliards d’euros !

Il faut bien payer la vaisselle dans laquelle nos édiles mangent le pain qu’ils nous enlèvent de la bouche.

Mais si l’on y pense, cette décision et cette manière de gouverner illustre cruellement la manière de penser et de faire de nos élites qui préfèrent freiner, empêcher, limiter, légiférer, verbaliser et punir plutôt que faire preuve de pragmatisme en privilégiant l’innovation et le progrès.

Et c’est là que l’on peut faire l’analogie avec ce qui se passe dans la conquête de l’espace où les européens sont à la ramasse après avoir dominé le sujet des années.

Arianespace-interpelle-les-elus-de-Guyane-sur-les-consequences-du-mouvement-social

On apprend ainsi ce matin dans le journal La Tribune, que « Dans un courrier adressé à Angela Merkel et Emmanuel Macron, Tom Enders attaque frontalement l’ESA et les agences spatiales nationales accusées d’être dépassées par le New Space. Il souhaite que l’industrie discute directement avec les Etats. »

Mais que se passe t’il et pourquoi donc une telle analogie ?

C’est pourtant simple et si par miracle un éclair de lucidité frappait ceux qui nous gouvernent, ils réaliseraient à quel point le manière de faire nous conduit droit dans le mur et ringardise notre pays année après année, secteur après secteur (il en a été de même avec l’Internet vs le Minitel, le Bip-Bop vs le GSM, Google vs rien du tout, WhatsApp vs les SMS, etc. etc. …). Là où les anglo-saxons, en tête desquels les américains, sont pragmatiques et ambitieux, nos gouvernements successifs sont devenus conservateurs et arriérés.

Pendant que les américains avancent à grand pas vers la voiture sans pilote dont ils deviendront les leaders exclusifs et écrasants, nos élites en limitent la vitesse. A ce train, nous rouleront bientôt en chariotte à 10 km/h quand les californiens se déplaceront dans les voitures 2.0, et il en sera de même que du secteur de la conquête spatiale où nous avons voulu protéger les rentes et nous entêter à privilégier le modèle du passé plutôt que de capitaliser sur notre avance pour intégrer les dernières et meilleures innovations comme l’a fait Elon Musk avec SpaceX, AVEC le soutien de la NASA.

Une fois de plus, les américains se sont montrés réalistes en tirant les leçons de la révolution numérique survenue avec les GAFA qui leur a donné un avantage économique et technologique écrasant sur le reste du monde, en plus des avantages militaires dont ils disposaient déjà. Ils ont compris que l’innovation, la performance et la compétitivité résultaient de la collaboration entre les universités et les entreprises et ils ont mis le paquet pour le favoriser tandis que nos universités continuent de faire cavalier seul en refusant toute collaboration avec les méchants capitalistes et tandis que nos politiciens socialo-communistes continuent de privilégier l’administration et le secteur public que l’entreprise et la compétition par les mérites.

Mais il semble qu’aucun échec n’arrêtera plus ces fonctionnaires fous dans leur poursuite jusqu’au-boutiste de leur doctrine folle. Rien, pas même la faillite de la SNCF, ni celle d’Air France, ni encore EDF et AREVA, ni Airbus bientôt et Ariane-Espace déjà …

L’Europe coule, coule, coule …

Bonus de dernière minute entendu sur la chaîne du parti (TF1) : 50% des accidents mortels seraient dûs une vitesse excessive, comprenez à cause de personnes qui ne respectent pas la limitation existante. Donc, pour résoudre le problème du non respect de la limitation, on réduit la vitesse limite … en espérant que le type qui ne la respectait pas avant le fera après… Bravo les gars !! Trop fort, je suppose qu’il faut au moins avoir fait l’ENA pour raisonner comme ça.

 

Les commentaires sont fermés.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :