Exprimer le déficit en % du PIB est malhonnête et trompeur. (et ça arrange bien les politiques)

On parle toujours du déficit budgétaire des Etats en pourcentage du PIB, mais qu’est-ce que ça signifie et à quoi ça correspond vraiment ?

Je m’aperçois que beaucoup de personnes ne le comprennent pas, ce qui ne leur permet pas de prendre toute la mesure de la gravité de la situation.

En effet, quand on vous dit que vous avez un déficit de 3% sur votre budget, vous ne vous affolez pas, à juste titre, car vous savez bien que ce n’est pas grand chose et que vous pourrez corriger le tir facilement. Imaginez quelqu’un qui gagne 30.000 euros par an et qui aurait dépensé 30.900 euros.

Où est le problème ?!

Il dépensera moins le mois prochain ou bien il gagnera un peu plus et puis basta, problème réglé.

C’est notamment la raison pour laquelle les politiques nous présentent la situation de cette manière, de sorte que chacun se dit que ce n’est pas bien grave…

Et c’est là qu’est toute la supercherie car quand on parle du déficit de la France, on l’exprime en pourcentage du PIB, lequel est très largement supérieur au budget de l’Etat.

Chiffres en bref :

  • PIB France : 2.760 milliards (environ)
  • Budget Etat français : 460 milliards (environ)

Source ici.

Résumons-nous : quand l’Etat français parle de son déficit de 3% du PIB, il dit en fait qu’il dépense 81 milliards de trop (3% de 2.760 milliards) pendant que ses revenus sont inférieurs à 400 milliards !

On compare ce qui ne l’est pas.

C’est donc d’un déficit de 20% qu’on devrait évoquer, ce qui serait bien plus parlant mais certes beaucoup moins flatteur pour les responsables politiques qui continuent de dilapider un argent qu’ils n’ont pas en nous conduisant lentement mais sûrement à la ruine.

Que diraient les français ? On devrait s’attendre à une réaction brutale mais en réalité, je suis bien incapable de le dire car quand je les entends défendre les fumistes de la SNCF, cette « entreprise » en faillite totale qui leur coûte une fortune pour un service rendu quasiment nul, je me dis qu’il n’y a pas grand chose à espérer de moutons qui croient au père Noël et aux idioties que racontent les Mélenchon et autres idiots-démagos..

 

Budget

Les commentaires sont fermés.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :