Macron a prévu le retour au franc

Titre un peu provocateur, j’en conviens, mais c’est en lisant ce matin un article sur la complicité entre Emmanuel Macron et Philippe de Villiers que j’ai percuté.

Emmanuel Macron est un homme indiscutablement intelligent et extrêmement doué en termes de planification de ses actions.

Nul doute qu’il a fait l’analyse de la situation catastrophique dans laquelle la monnaie unique place notre pays et l’impasse dans laquelle nous sommes. Cependant, annoncer de son propre chef qu’il déciderait le retour au franc reviendrait à renier les convictions pro-européennes qu’il a affichées tout en devant assumer la catastrophe qui s’ensuivra. Il n’y a pas d’issue indolore et le Président français le sait parfaitement.

Il sait que l’abandon de l’euro et le retour aux monnaies nationales sont inévitables tout comme elles seront concomitantes à la déroute des banques, toutes choses que personne de sensé ne voudrait prendre à son compte.

Philippe de Villiers est l’un des tous premiers à avoir lutté contre la monnaie unique (il prônait une monnaie commune) et il n’a jamais cessé de dénoncer les effets pervers de l’euro. Il est donc évident que si les deux hommes sont proches, c’est précisément parce qu’ils convergent notamment sur ce sujet.

Je suis donc intimement convaincu qu’Emmanuel Macron est en train de se préparer à la gestion de cette échéance dont il fera porter la responsabilité à d’autres.

C’est ainsi que si l’on repense à son discours en Allemagne lors duquel il a mis les allemands au pied du mur en leur laissant le choix, soit d’accepter l’inacceptable pour eux, soit d’avoir à porter la responsabilité de la fin de l’euro, on comprend qu’il place ses pions.

Idem avec Bruno Le Maire ces derniers jours, avertissant que le changement politique en Italie pourrait être de nature à déstabiliser l’union monétaire européenne…

Voilà une petite musique que nos dirigeants se mettent à jouer en coeur, doucement mais sûrement, histoire de préparer les esprits à ce choc tout en plantant le décor pour ne pas avoir à en assumer la responsabilité.

Je prends donc le pari que les choses vont s’accélérer prochainement puisque le retour au franc ne pourra se décider qu’un dimanche, lorsque quasiment personne ne s’y attendra et surtout lorsque les banques seront fermées, le temps se faire passer les décrets.

Quelles seront les conséquences pour vous ?

Dur à dire avec certitude mais dans les grandes lignes, cela consistera à ce que tous vos dépôts (en euros) en banque seront instantanément convertis en francs français selon une parité qui n’a pas d’importance. Soit vous aurez un franc pour un euro, soit vous aurez 6,55957 francs pour un euro (selon la parité retenue lors de la création de l’euro) mais ceci importe peu puisque la valeur intrinsèque du nouveau franc français vis à vis des autres monnaies dépendra justement de la parité retenue.

Il en sera évidemment de même pour vos emprunts en cours qui seront convertis en francs.

Dit comme ça, quand on y pense, c’est assez neutre, et c’est relativement vrai. Je dis bien relativement parce que ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’aussitôt le franc rétabli, il dévaluera d’environ 25%, ce qui sera une bonne chose à terme pour le rétablissement de l’équilibre de la balance du commerce extérieur mais pénalisera considérablement ceux d’entre vous qui ont de l’épargne.

Imaginez que vous possédez 500.000 euros d’épargne, ces 500.000 euros valent actuellement 590.000 dollars US tandis qu’une fois le franc revenu et devalué de 25%, votre épargne ne vaudra plus qu’au mieux 480.000 dollars US. Je sais bien que vous pouvez vous moquer d’avoir des dollars US n’ayant pas l’intention d’aller vivre aux USA mais ce qui est vrai dans cet exemple avec le dollar US sera vrai pour le Yen, la livre anglaise, le Deutschmark (et oui !), le Yuan etc… si bien que votre épargne ce sera déprécié de 25% pour tout achat de produit importés, pétrole compris, autant dire tout.

Si vous avez lu les autres articles que j’ai rédigés sur l’assurance vie notamment, vous savez en outre que lorsque le Président prononcera le retour au franc, il promulguera le gel temporaire de vous avoirs afin d’éviter la faillite du système, ce qu’il fera d’ailleurs aussi pour les comptes d’épargne et de dépôt en limitant le montant des retraits temporairement pour les mêmes raisons.

La panique et le niveau d’incertitude seront tels au sein de la zone euro du fait que tous les autres pays ex-euro sont dans la même situation, que je suis convaincu que l’argent ira massivement et très majoritairement se réfugier aux USA en attendant que la tempête soit passée, ce qui risque de durer un bon moment étant donné que je n’ai pas évoqué ici les conséquences que l’abandon de l’euro aura sur la dette des états et le système bancaire européen…

Que faire dans ces conditions ?

1/ choisir une banque sérieuse.

2/ liquider assurances vie et autres PEL, livret A… aussitôt que possible.

3/ vendre votre immobilier si vous en avez car même s’il ne chutait pas, il subirait à minima l’effet négatif de la dévaluation.

4/ ne pas garder d’euros, rester aussi liquide que possible et convertir en dollar et en Y’en.

Et puis attendre sereinement.

Je me demande même jusqu’à quel point le camarade Macron n’a pas organisé quelque chose en ce sens avec Trump lors de sa visite…

À suivre.

france landmark lights night
Photo by Pixabay on Pexels.com

Un commentaire sur “Macron a prévu le retour au franc

Les commentaires sont fermés.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :